Meteo-Brabant Wallon
Bonjour et Bienvenue


sur


Météo Art Jodoigne


Meteo-Brabant Wallon

Analyse du temps.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Éclipse de lune du 28 septembre 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 686
Points : 6318
Date d'inscription : 10/08/2014
Age : 33
Localisation : Jodoigne

MessageSujet: Éclipse de lune du 28 septembre 2015   Lun 28 Sep - 3:39

Éclipse de lune du 28 septembre  2015


Durant la nuit du dimanche 27 au lundi 28 septembre, la Pleine Lune traverse l’ombre de la Terre et c’est l’occasion d’admirer une superbe éclipse totale. Voici les horaires précis du phénomène, les sites ouverts au public et les méthodes d’observation.

En bref : l’éclipse totale de lune se déroule lundi 28 septembre 2015 entre 2 h 11 min et 7 h 22 min, heure de Paris (TU + 2 heures) ; la Pleine Lune circule au-dessus de l’horizon sud à ouest lors du phénomène ; il y a des sites d’observations pour le public dans toute la France métropolitaine ; on peut observer une éclipse totale de Lune sans crainte à l’œil nu et c’est encore plus beau avec des jumelles ou un télescope.




Trois instants d'une éclipse totale de lune.


Dimanche 27 septembre en fin d’après-midi, juste avant le coucher du Soleil, une belle et grosse Pleine Lune s’élève au-dessus de l’horizon est. Pour les anglo-saxons, et les fans de Neil Young, c’est la Pleine Lune des récoltes – Harvest Moon –, c’est-à-dire celle qui se produit au plus près de l’équinoxe d’automne dans l’hémisphère Nord. Elle a deux particularités cette année : elle arrive alors que notre satellite circule au plus près de la Terre et elle nous offre le magnifique spectacle naturel et gratuit d’une éclipse totale. Comme je l’explique dans mon billet précédent, que vous pouvez lire en suivant ce lien( LIEN ), le fait de passer au plus près de la Terre, son périgée, à moins de 357 000 kilomètres de distance, permet à la Lune de nous offrir son plus gros diamètre apparent, 33,5 minutes d’arc, soit 0,56°. Bon, ce n’est tout de même pas gigantesque puisque, avec le bout de votre petit doigt bras tendu vous pouvez cacher près de 1° sur le ciel. La seconde particularité de cette Pleine Lune est bien plus intéressante, puisqu’elle circule aujourd’hui dans le même plan que la Terre autour du Soleil – le plan de l’écliptique – et qu’elle va donc traverser l’ombre de notre planète et s’éclipser.


Comment ?


L’observation d’une éclipse totale de Lune ne présente aucun danger pour votre vue. Vous pouvez donc l’admirer autant que vous le désirez à l’œil nu, aux jumelles ou avec des instruments optiques plus puissants, lunettes ou télescopes. Il est important de souligner que, durant pratiquement toute la phase qui voit le disque lunaire s’enfoncer progressivement dans l’ombre (ou en sortir), et qui dure une heure environ, la coloration cuivrée de la surface lunaire n’est pas visible à l’œil nu car la zone non éclipsée est trop éblouissante. Si vous utilisez des jumelles, une lunette ou un télescope, en revanche, ou si vous photographiez la Lune, les teintes cuivrées typiques apparaissent à partir du moment où le disque lunaire est éclipsé à plus de 30-40 %


Déjà spectaculaire à l’œil nu, l’observation d’une éclipse lunaire devient somptueuse dans un instrument car le grossissement permet de détailler la progression de l’ombre d’un cratère à l’autre et de guetter les variations de teintes qui peuvent apparaître tout au long du phénomène. Le liseré bleu-vert engendré par la couche d’ozone en périphérie de l’ombre est particulièrement beau durant les premières et les dernières minutes de la totalité, lorsque le bord lunaire n’est plus éblouissant.

Si vous n’avez pas d’instrument, rendez-vous sur les sites organisés par les associations pour profiter des jumelles, lunettes ou télescopes qui seront mis à votre disposition. Vous bénéficierez en plus des explications de nombreux animateurs scientifiques.


Une petite photo ?


Les téléphones ou les petits appareils numériques touchent rapidement leurs limites lorsqu’il s’agit de photographier le ciel en pleine nuit. Vous pourrez conserver un souvenir de l’ambiance de l’observation de l’éclipse, mais si vous voulez grossir pour bien voir les couleurs qui parent le globe lunaire durant la totalité, utilisez plutôt un boîtier à objectifs interchangeables. N’oubliez pas que la Lune est petite dans le ciel, même si elle nous semble impressionnante. Pour commencer à voir des détails à sa surface (cratères, mers, etc.) et mettre en valeur les couleurs de l’éclipse, un zoom ou un téléobjectif de 100 à 200 mm est vraiment un minimum.

Fixez votre appareil sur un pied photographique pour qu’il reste stable durant la pose qui peut atteindre plusieurs secondes pendant la totalité. Si vous avez un déclencheur filaire ou une télécommande, vous n’aurez pas à toucher le boîtier pour déclencher et vous éviterez ainsi de le faire bouger. Surtout, pensez à faire la mise au point la plus parfaite possible sur la Lune et à désactiver l’autofocus ; mettez un bout de ruban adhésif sur la bague pour la bloquer une fois la mise au point bonne.

Vous pouvez travailler en automatique, mais le résultat n’est pas garanti. En manuel, quelques essais suffiront pour trouver la bonne pose, l’ouverture et la sensibilité. Un conseil : il ne faut pas que la pose dure plus de quelques secondes sinon la rotation de la Terre engendrera un filé de la Lune ou alors il faut utiliser une monture équatoriale motorisée, mais cela devient une autre histoire ! L'avantage du numérique est que nous ne sommes pratiquement plus limités par le nombre d'images. Vous pouvez donc multiplier les poses en variant la vitesse, l'ouverture, les ISO et vérifier le résultat sur l'écran de contrôle ; lorsque le résultat vous semble bien, conservez les paramètres pour les images suivantes. N’hésitez pas à surexposer la zone non éclipsée durant les phases partielles pour mettre en évidence les couleurs dans les zones déjà plongées dans l’ombre. Et, surtout, pensez à régler l’appareil pour qu’il enregistre les images en mode RAW, ce qui permet de rattraper quelques petits défauts d’exposition lors du traitement avec un logiciel de développement.


Lien direct de la page.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artbertrand1.e-monsite.com
 
Éclipse de lune du 28 septembre 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'éclipse de lune du 28 septembre 2015
» Pleine lune du 4 avril 2015
» Quelles sont les communes qui s'apprêtent à changer de nouveau d'horaires en septembre 2015 ?
» Semaine du 31 août au 6 septembre 2015
» Medjugorje Message du 2 septembre 2015 confié à Mirjana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meteo-Brabant Wallon :: Observations :: Observations météorologique-
Sauter vers: